J’ai vu mon mari se branler sur internet

Mon mari et moi avons une relation sexuelle fusionnelle et ce depuis que nous nous connaissons. Alors pour les petits curieux, je peux vous dire sans donner notre âge, que cela fait plus de 25 ans. Cependant, j’ai trouvé mon mari en train de se branler sur Internet.

Un soir, je m’étais endormie très tôt après une journée de dingue passée au bureau. Il est évident que j’allais me réveiller plus tôt que d’habitude et à cinq heures et demie le lendemain, j’ai ouvert un œil et me suis aperçue que mon mari n’était pas présent à mes côtés. Je sais que c’est un leve tôt et que pour ne pas déranger les enfants et nous réveiller, il part s’enfermer dans son bureau pour travailler. Mais cette fois-là, lorsque je suis entrée dans le bureau il ne s’y attendait pas une seule seconde vu que l’heure n’était pas celle à laquelle je me lève d’habitude. J’ai eu la surprise de retrouver mon mari confortablement installé sur sa chaise avec le caleçon au niveau des chevilles avec la bite la main. Sur son écran d’ordinateur défilait une vidéo porno qui n’était pas très inhabituelle pour mes petits yeux qui ne sont pourtant pas chastes.

Mon mari était en train de se masturber sur la vidéo d’une femme qui était en train d’uriner sur la bite de son partenaire. Et vu la taille et le volume de la bite de mon mari à ce moment-là, je peux vous assurer qu’il a pris un maximum de plaisir. Il a tenté immédiatement de tout éteindre et de cacher son érection mais c’était trop tard j’avais tout vu. Pour ne pas le mettre mal à l’aise ne pas le couper dans son excitation, je me suis installée à côté de lui et j’ai pris son sexe entre mes mains pour le masturber tandis qu’il regardait sa vidéo porno. Je ne lui aie absolument pas parlé et j’ai masturbé sa queue jusqu’à ce qu’il éjacule une grosse quantité de sperme sur sa cuisse. Je lui ai proposé d’aller se laver le temps que j’arrête la vidéo avant que les enfants ne se lèvent. J’en ai profité pour regarder en diagonale cette vidéo depuis le début et ce que je pensais être répugnant à la base, m’a paru soudain comme quelque chose de peut être excitant. J’ai donc gardé ça dans le coin de ma tête et je compte bien un jour lui faire la surprise de faire exactement la même chose mais sur sa bite à lui.

Lorsqu’il est sorti de la douche, il s’est empressé de s’habiller et au moment où j’ai voulu entamer la discussion, les enfants se sont levés et tout s’est arrêté. J’aime cette idée que mon mari se branle sur Internet et qu’il évacue la pression même si suis quelque part un peu frustrée en me disant que je ne dois pas le satisfaire pleinement. Je suis pourtant très ouverte à toutes les propositions délirantes qu’il me fait souvent. Le jour même, j’ai reçu un texto de sa part en s’excusant de ce qui s’était passé ce matin auquel j’ai répondu qu’il n’avait pas avoir honte de se masturber alors qu’il était seul, mais qu’en contrepartie je lui demanderai peut-être de temps en temps de me faire une petite photo de sa bite en érection ou bien de la quantité de sperme qu’il a pu éjaculer en mon absence.

Voilà chers lecteurs, mon mari se branle sur Internet mais au lieu de lui en vouloir, je l’ai soutenu car je dois avouer que moi-même il m’arrive de me masturber au bureau ou dans le lit alors qu’il s’est endormi.