Je baise la nounou pendant que ma femme bosse

Les amis je vais vous faire une confession intime qui me tient à cœur depuis un moment. Je suis un homme marié avec une femme superbe mais qui a perdu toute sa libido depuis qu’elle a accouché de notre petite fille. Je sais les plus méchants d’entre vous diront qu’il faut lui laisser le temps, mais cela fait quand même quatre ans !

Je suis un homme et j’ai des besoins et c’est pourquoi je me suis retrouvé sans le vouloir et bien malgré moi, à avoir une relation sérieuse avec la nounou. C’est une jeune femme qui a 20 ans de moins que moi mais qui est majeure je vous rassure tous. Cela commençait par des petits regards et des petits gestes, puis nous en sommes venus à nous embrasser sur le canapé alors que ma femme était toujours au travail. Depuis ce jour, j’ai une relation charnelle et passionnée avec Valérie, notre nounou. Pour ceux qui se posent la question, ce n’est pas pour autant qu’elle me fait des réductions bien au contraire. Ça me coûte de plus en plus cher ! Car nous la faisons venir de plus en plus souvent. Je prétexte des rendez-vous à l’extérieur alors que je suis en réalité à la maison en train de me taper cette jeune coquine.

C’est une petite blonde mais avec une énorme poitrine laiteuse et naturelle que j’aime prendre entre mes mains et malaxer. J’aime aussi m’allonger sur ses gros nichons tandis qu’elle regarde la télé. J’ai presque envie de lui téter les seins comme le faisait ma fille avec les seins de ma femme. La jeune libertine aime aussi téter mais c’est avec ma bite et qu’elle le fait. Elle est très amoureuse de ma queue et aime surtout lorsque je me laisse aller dans sa bouche ou dans sa chatte. La dernière fois, je venais de lui éjaculer dans la chatte et avait juste eu le temps de me rhabiller comme si je rentrais du travail, lorsque ma femme est entrée dans la maison. Je savais que la nounou n’avait pas eu le temps de faire sa toilette et que tandis qu’elle discutait avec ma femme sur la façon dont s’est déroulée la journée, elle avait mon sperme qui s’écoulait du fond de son vagin entre ses cuisses. Cela ne pouvait en être autrement, car je lui avais volé sa petite culotte. Elle m’a lancé des regards fulgurants et se sentait très mal à l’aise.

Je n’ai pas l’impression de tromper ma femme, car je n’ai plus de rapports sexuels avec elle quand je dis plus aucun c’est vraiment rien du tout. On s’embrasse le matin et le soir mais elle ne me touche plus et ne me regarde même plus. J’ai bien essayé de lui en parler mais elle me dit que le problème vient d’elle et pas de moi. C’est la réponse facile derrière laquelle se retranchent toutes les femmes.

En tout cas, pour ma part, je profite des orifices de la nounou dans lesquels je me sens bien et ma bite aussi. Je ne suis pas amoureux d’elle, elle me sert de vide couilles et cela me suffit amplement.