Je l’ai enculée alors qu’elle ne voulait pas

Je suis un véritable fanatique de sodomie et il y a quelques mois de cela, j’ai enculé ma femme alors qu’elle ne le voulait pas. Et bien contre toute attente le résultat a été surprenant.

Ma femme n’a jamais été une folle de sodomie mais j’ai toujours su y faire pour réussir à la convaincre. Sauf que depuis quelque temps, elle ne voulait plus. Elle m’a dit qu’elle n’avait plus envie tout simplement. Ce n’était même pas une question de douleur ou de quoi que ce soit d’autre, mais simplement un manque de motivation. Alors un jour, tandis qu’elle regardait la télé allongée sur le côté, je suis arrivé derrière elle et je lui ai caressé les fesses et le bas du dos. Je sais qu’elle raffole de ce genre de caresses et elle a immédiatement pris une position fœtale qui me laissait un libre accès à sa belle petite chatte lisse et accessoirement à son anus étoilé. Je me suis beaucoup, beaucoup attardé sur sa vulve pour faire monter le plaisir. Puis je suis allé lui bouffer le cul. Jusque-là elle ne dit toujours rien car elle adore cela. Je lui écarte bien ses fesses et lui broute et aspire le petit trou comme un malade. J’arrive à enfoncer ma langue très loin dans son anus. Je la fais alors tournoyer ce qui lui provoque des petits soubresauts que je perçois du bout de la langue.

Cette manipulation n’était pas anodine. J’ai réussi un coup de maître en déposant énormément de salive sur le petit trou et à l’intérieur des intestins de ma femme. Elle s’est mise à plat ventre et a écarté ses fesses pour que je vienne la pénétrer vaginalement. J’ai commencé effectivement mais par la vulve. La sensation est délicieuse. Sa chatte est brûlante et sa mouille un petit peu acide. Je le sentais au bout du gland et c’était terriblement excitant. Mais comme elle avait toujours les fesses écartées, chaque fois que je lui mettais un coup de bite fond du vagin, je voyais son petit anus qui s’ouvrait et se refermait. J’ai réussi à lui donner un orgasme puissant et avant qu’elle ne se remette de ses émotions, j’ai présenté mon gland contre son anus qui a englouti littéralement ma bite.

Lorsqu’une femme est excitée, ses orifices se dilatent et en ce qui concerne la mienne, suffisamment pour que ma bite glisse dans ses intestins. Elle m’a alors dit qu’elle ne voulait pas mais j’ai comme qui dirait un petit peu forcé le passage. Je lui tenais la tête et je lui dis que j’allais l’enculer comme une grosse chienne. Ses petites paroles ont eu un effet dévastateur sur elle surtout lorsque je lui ai mis les deux premiers coups dans le cul. Elle était très excitée et du coup elle m’a demandé de l’enculer profondément. Elle a écarté ses fesses et poussait vers moi pour que je m’enfonce le plus profondément possible en elle. J’ai fini par lui éjaculer une grosse quantité de sperme dans les intestins avant qu’on ne retombe tous les deux sur le côté en gardant ma bite à l’intérieur de son anus. Le plaisir était génial.

Je me suis tout de même fait pourrir après cette baise volée car ma femme n’avait pas apprécié que je l’encule sans autorisation. Mais elle m’a avoué tout de même avoir eu un second orgasme mais cette fois-ci anal.

Christophe 43 ans Port-de-Bouc