Je lèche les fonds de culotte de ma femme

Après avoir discuté et beaucoup échangé avec un internaute je me suis décidé à faire une confession intime sur ce blog. J’ai une passion très particulière et je voudrais vous la faire partager. Je suis quelqu’un de fétichiste qui aime les odeurs intimes surtout lorsque celles-ci sont sucrées et fortes. Voilà ce que je fais le matin après que ma femme soit partie au travail, c’est que je lèche ses fonds de culotte.

Mais en réalité, c’est que j’attends plutôt qu’elle s’endorme le soir pour aller récupérer ses culottes de la journée. J’ai toujours le cœur qui bat et cela me procure une sensation de plaisir extrême. Pour que nous nous comprenions bien, sachez que ma femme est au courant de ma passion et qu’elle m’y encourage en essayant de laisser un maximum de traces et d’odeurs dans ses petites culottes que j’affectionne particulièrement. Par exemple hier soir, j’ai pu aller récupérer sa culotte après une grosse journée de travail. Ma femme me dit le matin qu’elle est son programme de la journée. Hier je savais que c’était une journée de dingue pour elle et qu’elle allait courir à longueur de temps et beaucoup transpirer. Nous essayons de faire des culottes par thèmes.

C’est-à-dire qu’hier c’était une culotte de transpiration et de mouille. Ma femme garde un petit peu de poils au niveau du pubis ce qui renforce les odeurs et m’enivre encore plus. Hier, journée de transpiration égale bonne odeur de lèvres et d’entrejambe sur le tissu de sa culotte. Il y avait un petit peu de liquide que je mâchouille et lèche à fond. Elle me fait aussi des culottes remplies uniquement de mouille c’est-à-dire qu’elle fait exprès de se caresser la chatte à travers la culotte pour que le tissu s’imprègne bien de sa cyprine. Je me régale le soir de lécher le miel resté collé sur le tissu et me branle en respirant et en léchant le fond de culotte de ma femme.

Mais une de celles que je préfère, c’est ce qu’on appelle entre nous les culottes champagne. C’est-à-dire que tout au long de l’année, ma femme ne s’essuie pas lorsqu’elle va faire pipi dans les toilettes et qu’elle laisse s’écouler les dernières gouttes de sa chatte pisseuse sur le tissu de la culotte. Mais le top, c’est lorsqu’arrivent les beaux jours et qu’elle peut mettre une petite jupe. A ce compte-là elle explique ne pas retirer sa culotte lorsqu’elle va uriner et pisse dedans ce qui trempe complètement le tissu. Le soir, je prends alors un pied d’enfer à renifler et à lécher et à mâchouiller cette culotte complètement imbibée de sa pisse au goût sucré.

J’aimerais converser avec des gens qui ont la même passion que moi afin que nous puissions échanger des techniques ou des astuces. Au fil du temps j’ai appris à amplifier et garder les odeurs et je serais heureux de les partager avec des passionnés. Je ne recherche absolument pas des culottes portées de femmes, celles de mon épouse me suffisent largement. Je vous attends nombreux.