La mouille coule toute seule entre mes cuisses

Je voudrais discuter avec vous de quelque chose qui m’arrive depuis quelque temps. Mais tout d’abord je vais me présenter : je m’appelle Samira et j’ai 26 ans. Mon problème est le suivant, j’ai de la mouille qui coule en permanence le long de mes cuisses. Cela m’arrive au moindre petit signe d’excitation.

Je m’en suis aperçue un jour alors que nous étions avec des copines dans un bar restaurant et que je me suis fait draguer par un mec mignon. On en est resté au stade de la séduction mais je me suis aperçue que j’étais complètement trempée entre les cuisses. Je me suis donc dirigée vers les toilettes de l’établissement en pensant à une fuite urinaire. Mais lorsque j’ai passé ma main entre mes cuisses, je me suis aperçue qu’il s’agissait bel et bien de mouille. L’odeur, la texture ne trompaientt pas. J’étais terriblement gênée je pensais être une grosse salope pour avoir mouillé de la sorte après simplement un petit plan drague de rien du tout.

Cela a continué dès les lendemains matin, lorsque j’ai reçu un texto un petit peu coquin d’un de mes amis. Immédiatement, j’ai senti un filet de liquide couler le long des lèvres et s’échapper pour venir contre mes cuisses. Le problème devenait très gênant et je me suis mise à consulter un médecin. En réalité de médecin, il s’agissait de mon gynécologue. Je l’ai donc expliqué le problème et tout en s’excusant, il a été obligé de me mettre en pratique pour faire un prélèvement et s’assurer qu’il s’agissait bien de cyprine. Il m’a laissée seule dans la pièce à côté en me demandant de penser à des choses agréables et coquines. Cela n’a pas loupé, et immédiatement mon sexe s’est rempli de mouille. Il est venu avec un coton-tige et un petit récipient stérile dans lequel il enfermait le liquide qu’il venait de réceptionner. Après analyse, il s’est avéré qu’il s’agissait bien de la mouille mais d’une mouille spéciale qui correspond au rare cas femme fontaine. Il me dit que ce qui était sûrement un handicap aujourd’hui pour moi, pourrait devenir rapidement un petit plus dans ma vie sexuelle.

Je n’ai pas trop compris sur le coup ce que voulait dire le médecin, mais après m’être renseignée sur Internet et avoir un petit peu réfléchi à la chose, il s’est avéré qu’il pouvait avoir raison en effet je n’avais plus aucun problème de lubrification lors de mes rapports je pouvais en plus désormais, éjaculer comme un mec. Le côté gênant résidait dans le fait que la moindre source d’excitation pour moi pouvait me faire mouiller énormément et qu’il devenait difficile de porter des jupes ou des petites robes. J’ai donc trouvé la solution suivante de mettre des petites serviettes hygiéniques pour règles peux abondantes qui non seulement parfument mon entrejambe et me permettent de récupérer la quantité de mouille qui s’écoule de mon sexe pendant la journée.

Si ce témoignage interpelle certaines femmes qui lisent ce blog, je serais très intéressée de discuter avec elle de l’impact que cette particularité physique peut avoir sur leur quotidien. N’hésitez pas à me contacter par l’intermédiaire de ce blog.