Le couple d’en face m’a invité à coucher avec eux

J’habite une petite maison en banlieue et je vis depuis quelques mois une expérience sexuelle formidable avec le couple d’en face qui m’a invité à coucher avec eux. Comme je le pense chaque début de superbe aventure démarre par un simple malentendu. Ce sera aujourd’hui ma confession intime.

J’étais dans le jardin en train de tailler mes haies, lorsque j’ai entendu de la musique. Naturellement je tourne la tête vers le jardin des voisins. J’ai alors aperçu une superbe femme d’une quarantaine d’années allongée sur un transat complètement nue en train de se faire bronzer. Elle m’a fait signe de la main mais j’ai immédiatement tourné la tête pour ne pas la mettre mal à l’aise. Cette petite cochonne est venue au grillage complètement nue sans prendre la peine de se couvrir. Elle m’a dit que je ne devais pas détourner le regard car elle interprétait cela comme le fait qu’elle n’était pas agréable à regarder. Je lui ai dit que bien au contraire, elle était superbe et que c’est justement pour ne pas me mettre dans une position délicate que je détournais le regard. Elle m’a posé alors la question directement en me demandant si j’avais peur d’avoir une érection.

Le lendemain, à ce même grillage, j’ai vu un petit bout de papier qui était accroché. Je pensais que c’était suite à la tempête de la nuit et je n’y ai pas prêté attention au tout début. Sauf que la façon dont il était accroché au grillage voulait simplement dire que c’était la voisine qu’il y avait mis là. Je l’ai ouvert et elle m’a demandé de la rejoindre cet après-midi pour continuer notre discussion et que son mari serait présent. J’étais terriblement gêné mais je me suis quand même pointé au rendez-vous. Lorsque je suis entré dans la maison, j’ai eu la surprise de les trouver tous les deux complètement nus. Ils sont adeptes du naturisme et m’ont demandé de me mettre tout nu moi aussi. C’est une maison où l’on vit nu et que tous ceux qu’ils recevaient devaient faire la même chose. J’ai commencé bien évidemment pas refuser mais devant l’insistance de la femme mure qui a su y mettre les formes, j’ai dû céder à la tentation. Sauf que du coup, mon érection s’est immédiatement vue.

Je ne sais pas si nous avons vraiment eu une discussion avant que cette femme nue et bandante vienne se mettre à me malaxer le sexe. Elle l’a pris dans ses mains tout en me mordillant les tétons. J’étais comme un fou je bandais comme un taureau. J’ai presque failli juter au cours de cette étape. Son mari quant à lui sirotait un verre de whisky en regardant sa femme s’occuper de moi. Il m’a fait signe de la tête comme pour me donner l’autorisation de la toucher. J’ai fait courir mes mains sur le corps fabuleux et bronzé de ma voisine de 40 ans qui était en réalité une grosse nymphomane. Elle a ensuite demandé à son mari de venir nous rejoindre pour que nous fassions un trio sexuel.

Ce trio sexuel dure maintenant depuis quelques mois même si la température se rafraîchit dehors, mais pas chez eux !