Ma femme baisée par un black devant moi

Nous sommes un couple du nord de la France et sommes libertins avant tout. Nous avons toujours été un couple libéré et avons parlé librement de nos fantasmes et envies entre nous. Il y a quelque temps, mon épouse m’a demandé la permission de se faire prendre par un black devant moi. Elle souhaitait que je sois présent lors de cette baise pour la soutenir et parce qu’elle se sent toujours plus en sécurité ainsi.

J’ai réfléchi un moment avant d’accepter et de lui demander si elle avait en vue un black en particulier. Elle m’a dit que non mais que son désir de se faire saillir par une grosse queue marron devenait insoutenable et que sa chatte gluait en permanence en y pensant. Je me suis mis en quête du parfait étalon africain et ma recherche a mis plus d’un mois avant d’aboutir. J’ai trouvé un jeune africain de 22 ans qui disait être bien monté. Nous lui avons demandé des photos et il a fait de même. Il a bien compris que je serai présent mais que je ne participerai pas. Seule ma femme avait envie de se faire pourfendre par le pieu du dieu black. Il a beaucoup apprécié notre âge et n’avait jamais couché auparavant avec une femme de 53 ans. Les photos de mon épouse lui ont plu et il lui a renvoyé en retour une photo de son sexe en érection devant une de ces photos. Sa bite lui remontait au-dessus du nombril. Ma femme était hystérique à la vue de se chibre d’ébène qu’elle allait enfin prendre les cuisses.

Le rendez-vous fixé, nous attendons notre ami africain chez nous pour une baise de folie. Dès qu’il est arrivé, ma femme qui avait prévu de lui offrir à boire et de patienter un peu s’est jetée sur lui et lui a mis la main au paquet. Elle a senti que sa bite était déjà très grosse et qu’elle avait envie de se faire cajoler. Elle s’est empressée de lui baisser le pantalon pour découvrir enfin, ce sexe démesuré. Sa bite est énorme ! Les deux mains de ma femme ne suffisent pas pour couvrir sa longueur. Une batte de base-ball ! en tous cas ma femme s’est mise à la prendre en bouche et la branler rapidement pour maintenir cette érection. Le gars semblait apprécier de voir une femme mure s’occuper de sa bite. Il a peloté en même temps ma femme qui ruisselait comme une fontaine de tous les trous. Je ne l’avais jamais vue dans un pareil état. Après des préliminaires goulus, le black a soulevé ma femme et l’a empalée sur son chibre. Quelle force ! il la tenait par la taille et l’aider à s’empaler sur sa queue. Ma femme a pu aller que jusqu’à la moitié de son pieu dans cette position. Mais comme elle est gourmande, elle a voulu le gober en entier. Elle s’est mise en levrette et écarté ses fesses. Le black s’est enfoncé de tout son long dans le vagin crémeux et gras de ma femme qui a manqué de tourner de l’œil pendant la pénétration. Le gars lui a limé la chatte comme un goret et l’a fait couiner pendant des heures. Je la regardais se faire prendre comme une pute par ce beau black endurant de 22 ans. Elle pouvait être sa mère.

Le black lui a limé la moule dans toutes les positions avant de faire signe qu’il allait éjaculer. Ma femme a écarté sa chatte pour recevoir un bon litre de sperme chaud et gras sur le pubis et la vulve. Elle était envahie par le plaisir et étalait ce foutre sur son bas ventre. Après avoir sucé une dernière fois notre ami black, ma femme l’a laissé partir non sans regret.

Après ça, ma femme n’a plus été la même et nous avons mis en place une baise par semaine avec un beau black pris u hasard mais qui doit avoir une grosse bite. Ça vous tente ?

J-Pierre et Simone 53 ans, Asnières