Ma femme est bruyante pendant l’amour

Je m’appelle Patrice et j’ai 43 ans. J’ai été marié pendant plus d’une quinzaine d’années et ma nouvelle compagne a une particularité qu’il faut que je vous raconte. J’espère que si elle lit ces quelques lignes elle ne m’en voudra pas car il n’y a absolument pas de méchanceté dans ce que je vais confesser aujourd’hui.

Pour vous expliquer en deux mots de quoi il retourne, ma femme est bruyante pendant l’amour ! Ça a l’air drôle comme ça car j’en vois certains d’entre vous sourire, mais je peux vous assurer que cela peut être déplaisant voir bloquant. La première fois que nous avons fait l’amour, enfin que nous avons baisé, j’étais très surpris de voir la façon dont elle a crié pendant l’acte. Au début je me suis dit qu’elle était vraiment en manque, puis je me suis plu à penser que c’était moi qui fais peut-être cet effet-là avec ma technique du cunnilingus ou du marteau-piqueur, mais finalement je me suis aperçu que cette femme était tout simplement bruyante pendant la baise. Elle est en fait très expressive et ne peut s’empêcher de gueuler comme une truie pendant le plan cul. C’est la première fois que cette expression prend vraiment tout son sens lorsque je l’emploie.

Ma femme est pourtant très discrète et douce et lorsque vous la rencontrez, vous êtes loin de penser qu’elle peut être une furie lorsqu’elle est dans un lit. Encore lorsqu’elle gueule et qu’on est à la maison c’est beaucoup moins gênant que lorsque nous décidons de faire des cochonneries dans un ascenseur ou dans un lieu public. Il nous est arrivé de vouloir baiser dans un parking, mais avons dû très vite nous interrompre au vu des cris que ma femme poussait. J’étais obsédé par le fait que quelqu’un puisse penser que j’étais en train de la violer alors que nous étions simplement en train de prendre notre pied. Quand je vous dis qu’elle est bruyante, je n’exagère pas. Elle crie et elle hurle ! Une vraie tornade vocale. J’avais l’impression d’être à la représentation de l’émission the Voice.

Nous en avons parlé autour de nous et tout le monde nous a conseillé d’aller voir un sexologue. Nous y sommes allés et n’avons pas été convaincus par ses conseils récités. Nous en avons discuté tous les deux et avons décidé de la laisser s’exprimer pendant la baise. Je commence à m’y faire même si comme je vous le disais un peu plus haut dans certaines situations cela peut devenir très gênant. En tout cas, elle prend du plaisir et le fait savoir. Il faudra que je vous raconte une prochaine fois, lorsque nous avons expérimenté la sodomie. Cette histoire vaut le détour car je crois que cette fois-là elle a battu tous les records en matière de décibels. Heureusement qu’il n’y a pas d’inspection pour les parties de baise, sinon on me forcerait à mettre des protèges oreilles pour ne pas abîmer mes tympans !

Je vais de ce pas retrouver ma femme bruyante à qui j’ai promis de faire un cunnilingus baveux ce soir. Le seul avantage dans cette position, c’est que lorsque l’orgasme monte elle serre les cuisses et donc me bouche les oreilles.